4 astuces pour Windows

Table des matières

Dans ce billet, nous allons revenir sur 4 astuces bien connues concernant Windows.

  • La première vous permettra de faire un sorte qu'un compte utilisateur n'ai plus les droits d'administration alors que le panneau de configuration vous refuse cette modification.
  • La deuxième astuce vous permettra de cacher un compte utilisateur sur l'écran de connexion.
  • La troisième astuce vous permettra de désactiver certains partages administratifs de Windows.
  • Enfin, la dernière astuce vous permettra de faire en sorte que votre PC ne s'annonce plus sur le réseau via les protocoles Netbios/SMB.

Note : j'ai testé ces astuces uniquement sur Windows 7. Mais elles doivent fonctionner à coup sûr sous Vista et certainement sous XP.

Enlever les droits "administrateur" à un compte utilisateur

Parfois, vous voulez qu'un compte utilisateur n'ait plus les droits d'administration. Par exemple : si vous utilisez le compte Administrateur pour la maintenance, vous n'avez pas besoin que votre autre compte ait les droits d'administration. Pourtant Windows vous refuse cette suppression de droits sous prétexte qu'il faut au moins un compte avec les droits administrateur ... Ce qui est déjà le cas. Pour outrepasser ceci, il suffit d'utiliser la commande "net" et son argument "localgroup". Ouvrez une invite de commande et tapez :

net localgroup Administrateurs GuiGui /delete

En replaçant GuiGui par le nom du compte à destituer. Puis tapez :

net localgroup Utilisateurs GuiGui /add

Note : si vous utilisez un domaine, utilisez la commande "net group".

Cacher un compte utilisateur sur l'écran de connexion

Puisque je n'ai pas trouvé cette astuce tout seul ou via le bouche-à-oreille, contrairement à la première astuce, et plutôt que de répéter ce qui a déjà été dit, je préfère vous donner le lien qui m'a aidé quand j'ai moi-même voulu réaliser cette opération : Masquer un compte utilisateur dans Windows 7 ou Vista.

Désactiver les partages administratifs de Windows

Là aussi, tout ce résume en un lien : Partage administratif.

Note : contrairement à ce qui se dit parfois sur la toile, les partages administratifs n'ont pas disparus ou n'ont pas été désactivés par défaut dans Windows 7. En tout cas pas chez moi ...

Empêcher Windows de s'annoncer sur le réseau via les protocoles Netbios et SMB

Qui n'a jamais vu, lors d'une capture des flux réseau, les nombreux messages de diffusion (broadcast) envoyés par une machine Windows pour s'enregistrer sur d'autres machines Windows via les protocoles Netbios et SMB ?

Pourquoi vouloir empêcher cela ? Pour avoir moins de trafic réseau, pour ne pas encombrer le réseau sur lequel on vous invite (cas d'un ordinateur portable) et car cela n'empêche pas le transfert de fichier via le protocole SMB de fonctionner : il suffit de connaitre le nom de la machine et tout fonctionne comme d'habitude.

Pour faire cela, il suffit d'aller dans le registre, de naviguer jusqu'à HKEY_LOCAL_MACHINE\system\currentcontrolset\services\lanmanserver\parameters puis de créer ou modifier les valeurs dword "hidden" et "Lmannounce" et de leur donner respectivement la valeur 1 et 0.

Note : tout comme la désactivation des partages administratifs, cette manipulation nécessite un redémarrage du système pour prendre effet.

Le .reg de la fin

Pour la désactivation des partages administratifs et de l'annonce sur le réseau, je m'étais fait un fichier .reg que je pouvais facilement intégrer à mes installations allégées et automatisées de Windows 7 grâce au logiciel RT Se7en Lite. Cela permet de désactiver ces deux "features" dès l'installation et ainsi de ne pas oublier de le faire. Le voici pour ceux que ça peut intéresser :

Windows Registry Editor Version 5.00
 
[HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\services\LanmanServer\Parameters] 
"Lmannounce" = dword:00000000
"Hidden" = dword:00000001
"AutoShareWks" = dword:00000000

J’adore Windows Live Hotmail !

Plutôt que d'aller sur chacun des webmails que j'ai l'habitude d'utiliser pour vérifier l'arrivée (ou non) de nouveaux messages, j'ai (enfin !) décidé de confier ce travail à mon client mail favori (Thunderbird pour ne rien vous cacher) et de regrouper toutes mes adresses dans le même logiciel. Par chance, tous les fournisseurs que j'utilise proposent un serveur POP3S voir IMAPS et un serveur SMTP.

La configuration n'a rien de sorcier ... sauf quand on arrive à l'utilisation d'une adresse Windows Live Hotmail. Et encore, ça a bien changé depuis l'époque où je m'étais renseigné et durant laquelle il faillait utiliser des plug-in pour utiliser Windows Live Hotmail avec Thunderbird !

Enfin bref ! Je créer donc mon compte dans Thunderbird puis je lui demande de vérifier la présence de nouveaux mails. Le serveur POPS de Microsoft m'envoie un joli message d'erreur : "authentication failed". Pourtant je me suis pas planté dans mon mot de passe. Au bénéfice du doute, je le retape : rien à faire, je suis exclu.

Je commence à chercher sur Internet et je tombe sur un sujet dans un forum sur lequel on parle de réduire la longueur du mot de passe.

N'y croyant qu'à moitié, je m'exécute et là, c'est le drame : ça fonctionne.

D'ailleurs, comme le site de Microsoft est d'une ergonomie sans failles (:/), je me permet de vous donner le lien direct pour changer votre mot de passe : https://account.live.com/ChangePassword.aspx

J'adore Windows Live Hotmail ! Quelques sites m'ont un jour dit d'augmenter la longueur de mon mot de passe mais c'est la première fois qu'un site me demande de réduire le nombre de caractères présents dans mon mot de passe ! Faut bien être premier dans un domaine. Je dis un gros "bien joué" à Microsoft. Ça me désole ...

Après plusieurs essais : dès que le mot de passe excède 15 caractères, il est refusé par le serveur POPS de Microsoft.

Plus dingue encore : pour Microsoft monmotdepassetropcoool = monmotdepassetropcooo = monmotdepassetropcoo = monmotdepassetropco, etc. jusqu'à ce que votre mot de passe fasse 15 caractères ou moins. Vous pouvez tester sur la page de Windows Live qui permet de changer votre mot de passe : vous aurez un message qui vous dis que l'ancien et le nouveau mot de passe ne doivent pas être identiques.