Laissez moi tranquille !

Ce soir, je redémarre mon ordinateur et je choisis Windows comme système à démarrer afin de tester quelques commandes pour le prochain article (qui du coup aura du retard !). Il démarre sans problème. Mais lors de l'ouverture de ma session, surprise ! Il paraît que ma version de Windows n'est pas authentique. Je sens monter en moi la colère ...

C'est une blague ? J'ai trois licences de Windows :

  • une de Windows XP. Mon CD de Windows XP livré lors de l'achat de mon ordinateur venait d'exploser dans le lecteur CD de mon ordinateur alors que je procédais à une réinstallation : j'étais en plein dans la phase de copie des fichiers depuis le CD sur le disque dur. Je me souviens encore de la note : 149€
  • une de Windows 7, obtenue via MSDN
  • une autre de Windows 7 Pro, achetée dans le commerce avant que j'obtienne la licence avec MSDN. Prix : 109.99€ (promo inside)

Mais alors, où est le problème ? Le problème est que je n'active jamais mes Windows. J'installe Windows et je crack le processus d'activation. Beaucoup trouvent ça complètement débile (big up à Loïc) : si tu as une licence légale forcement tu dois l'activer. Cela reviens à dire une phrase naïve : si tu as rien a te reprocher, tu dois activer ton Windows. Mais l'explication est simple : quand j'achète un produit, quel qu'il soit, je veux qu'on me laisse tranquille ! Non mais c'est une blague ? Activer le logiciel que je viens d'acheter ? De quels droits vous surveillez l'utilisation que je fais de ce que je vous ai acheté ?

Je vais vous raconter d'autres exemples :
D'une part, j'ai acheté le jeu The Chronicles of Riddick : Assault on Dark Athena et je n'ai jamais réussi à installer ce jeu sur mon ordinateur. La raison ? La protection du jeu, Tages ou plus particulièrement son pilote, n'a jamais voulu s'installer sur mon Windows. Oui, j'installe bien le jeu depuis le compte administrateur, je suis quand même pas idiot à ce point ! Je conserve le jeu en attendant une solution mais j'ai la rage.

D'autre part, j'ai acheté le jeu Grand Theft Auto 4. Et là aussi je peste contre le système d'activation. On remarquera que le jeu utilise une défense par trigger (= déclencheurs) : c'est ça qui produit le phénomène de caméra qui bouge toute seule ou le blocage des ordinateurs des cyber-cafés quand on utilise un mauvais crack. Comment je rejoue au jeu quand mon routeur (oui, oui le DG834Gv3) a grillé et que je souhaite attendre son remplaçant en jouant ? Comment je rejoue si le serveur d'activation est saturé ? Comment je fais, bon sang, pour rejouer dans 5 ans, comme j'aime bien le faire avec d'autres jeux, alors que les serveurs d'activation auront été démantelés par Rockstar depuis longtemps ?

ÉDIT 21/06/2011 18h15 : Illustration récente de ce que je disais il y a 10 mois : Fermeture de serveurs de jeux: On recommence.

C'est pareil pour les DRM que l'on trouve sur les films et la musique : il y a de l'abus ! De quels droits vous me donnez un délai pour regarder l'épisode d'une série que je viens d'acheter (cas de la VOD) ? De quels droits vous limitez le nombre de copies que je peux faire pour mon usage personnel alors que je paye une taxe pour la copie privée ? Je n'ai pas le droit d'avoir plusieurs appareils sur lesquels je souhaitent écouter/regarder ce que je vous ai acheté ?

En plus, les majors se permettent de faire du lobbyisme à l'Assemblée et de l'œil au gouvernement afin de réduire un peu plus nos libertés (qui à dit HADOPI ?) et notamment sur le net en se cachant derrière le bon prétexte de protéger les intérêts des artistes. Heureusement, certains artistes ont compris leur exploitation et se réveillent : je les félicite et j'espère qu'ils seront de plus en plus nombreux. Les majors sont l'une des représentations de l'ultra capitalisme : toujours plus de pognon, au delà du raisonnable, au delà de l'excès.

Mais plutôt que de cracker les protections, il faut changer ses habitudes de consommation et n'accepter aucun compromis. Ainsi ils seront bien obligés de se mettre au pas, à condition que le mouvement soit suivi par la masse, ce qui est loin d'être le cas.

Concernant la musique : j'écoute la radio et j'enregistre la musique qui me plaît.

Concernant les films sur DVD/Blu-ray : Je paye la redevance télé et j'attends que les films passent et j'enregistre. Et les blu-ray sont trop contraignants pour moi : ils sont illisibles par les logiciels libres ... à moins de cracker la protection (et encore : adieu les menus et l'interactivité)... Je préfère donc le boycott en espérant (douce utopie) que cette protection soit supprimée.

Concernant le cinéma : la dernière fois que j'y suis allé, j'ai payé une somme vraiment pas chère du tout : 8€ ! Cela fait donc plus qu'un SMIC horaire net pour 1H30 de vidéo même pas en 3D ! Ils sont fous. Comme je ne suis pas associable, j'accepte encore quelques invitations de mes amis mais moins qu'avant, ça c'est sûr.

Concernant les jeux vidéos : avec la leçon que viennent de me donner Rockstar et Tages, sans compter Ubisoft qui se permet de réclamer une connexion continue au net pour pouvoir jouer à leur derniers bébés, je ne suis pas prêt d'acheter un jeu vidéo.

Concernant les autres logiciels : Cela fait des années maintenant que je n'utilise presque plus que des logiciels gratuits. Et au fil du temps, je me suis tourné progressivement vers des logiciels libres. Ils me respectent, eux ! Malheureusement, je dois encore utiliser, pour diverses raisons (le boulot ?), des logiciels propriétaires comme Windows.

Que je sois clair : je ne suis pas contre rémunérer la création ou contre le fait que les groupes de prodution/distribution fassent une marge sur les produits vendus. Je veux juste un mode de consommation plus juste pour le consommateur. C'est tout. La liberté est précieuse, je ne compte pas l'échanger contre le dernier blu-ray sorti hier.

Je supporte les initiatives intelligentes comme par exemple celle des cinémas Utopia : un film pour 5€, au format Matroska et sans DRM. On n'est pas loin du top. Malheureusement, les grands groupes ne signeront jamais : 5€ c'est pas assez cher, mon fils. Il n'y a qu'à voir le traitement de Jiwa par Warner ... Aujourd'hui, les grands groupes sont plus occupés à développer un nouveau DRM interopérable (sic !), UltraViolet, qu'à trouver un business-model adapté aux années 2000 et à la vente dématérialisée.

C'est pas grave : je continuerai à refuser qu'ils se payent ma tête avec des tarifs prohibitifs ou une offre légale qui n'est pas adaptée à notre temps (format bidon, codec bidon, sans sous-titrage, etc). Je continuerai également de refuser qu'on me trace/contrôle avec des systèmes d'activation.

Ceci me ramène au cas Windows : j'ai malheureusement besoin de lui donc je ne peux pas le boycotter. J'attends ce jour là avec impatience ! En attendant, pour remédier à la mise à jour qui m'a "bloqué" (KB971033) : Windows 7 Loader 1.9.1, redémarrer l'ordinateur, suivre l'assistant d'activation, Windows 7 Loader 1.9.1 encore, redémarrer et basta.