Copier un DVD du commerce (protégé)

Avant de traiter le sujet principal de ce billet, je voudrais vous dire que les articles suivants ont été mis à jour plus ou moins récemment :

Pourquoi mettre à jour des vieux billets plutôt que d'en poster un tout nouveau ? Il est plus facile, lorsque je veux retrouver une commande GNU/Linux ou un paramètre de SSH, de savoir dans quel billet chercher plutôt que de chercher dans tous les billets de mon blog.

Ceci étant dit, venons-en au sujet principale, qui commencera par un coup de gueule.

Table des matières

Film, où puis-je te trouver ?

Un ami m'a présenté un film. Ayant bien aimé ce film, j'ai décidé de me le procurer dans une meilleure qualité (vive les rips pourris circulant sur le net). Je cherche donc sur les principaux sites de VOD (Canalplay, Tf1vision, vod.fnac.com, totalvod.com, ...). Rien. Ça commence déjà à m'énerver (et j'expliquerai pourquoi ci-dessous).

Bon, je me résigne à acheter le DVD . Je vais sur le site de la Fnac, sur Cultura, rien. Sur Amazon.fr je trouve enfin ce que je cherche ! Le seul problème est qu'il s'agit d'un import anglais. Rien n'est précisé concernant les langues et les sous-titres disponibles sur le DVD. Dans un tel flou, vous comprenez bien que je n'allais pas effectuer l'achat.

Je finis par trouver un DVD en occasion.

Moralité ?
D'une part, elle confirme que l'offre légale française est bien trop pauvre. Avant de sanctionner le téléchargement illégal, il faudrait peut-être proposer une alternative légale. Quand je vois la pauvreté des plates formes de VOD, et pas seulement à travers cet exemple, je me dis que les majors n'ont pas compris, comme si je ne m'en doutais pas auparavant, les nouvelles volontés de consommation : non je ne veux pas commander un support physique, fragile qui plus est, que je vais devoir attendre (cas d'une livraison postale) ou que je vais devoir aller chercher en magasin. Je ne veux pas attendre, je veux consommer maintenant.

D'autre part, elle montre que, sans parler de téléchargement illégal, de l'argent échappe aujourd'hui aux mains des majors à cause de leur refus de s'adapter. Mon achat d'occasion n'a rien rapporté aux majors. Ça encore, cela ne me pèsera pas sur la conscience. Par contre, savoir que les personnes qui ont exercées une forme d'art à travers ce film, à savoir les vrais acteurs de la création (acteurs, scénaristes, etc.), ne seront pas rémunérées, cela me dérange un peu plus. Le pire, c'est que la faute incombe à leurs distributeurs adorés (sauf exceptions), pourtant censés les aider.

Le moment de la lecture

Évidemment, le DVD que j'ai acquis est protégé par la technologie CSS. Sa lecture est donc impossible, par défaut, sous Ubuntu.

Mais sommes-nous en droit de contourner la protection CSS ? Pour avoir une réponse claire et nette, lisez : rappels législatifs - Documentation Ubuntu Francophone.

Nous sommes typiquement dans le cas de l'interopérabilité. Vous pouvez donc ajouter le sous dépot non-free du dépot Medibuntu. Pour cela, voir : médibuntu - Documentation Ubuntu Francophone.

Vous pouvez ensuite installer la libdvdcss2, qui permet de déchiffrer la protection CSS des DVD avec n'importe quel lecteur :

sudo apt-get update && sudo apt-get install libdvdcss2

Vous pouvez maintenant lire votre DVD avec VLC, Kafféine, etc ...

Et si je veux conserver une copie ?

Vu la fragilité des DVD et les aléas de la vie vous voulez faire une copie de votre DVD sur votre disque dur ? Vous allez rire si vous ne le savez pas : vous n'en avez pas le droit. Voir le lien concernant les rappels juridiques donné plus haut. Vous êtes typiquement dans le cas d'une copie à usage privé pour laquelle vous avez rémunéré les majors (je refuse de dire que la taxe copie privée rémunère la création, les vrais créateurs et l'art) mais pour laquelle vous devez contourner une protection.

Néanmoins, je tiens à affirmer que j'ai acheté une œuvre de l'esprit, pas un bête support, pas un bête DVD. Je tiens donc à affirmer mon droit à garder cette œuvre, pour un usage privé, via une copie.

Attention : je considère ici que vous avez déjà installé la libdvdcss2. Si ce n'est pas le cas, lisez, ci-dessus, le bloc traitant de la lecture d'un DVD sous Ubuntu.

J'ai voulu utiliser la classique commande dd. Sans la libdvdcss2, il copie presque 1 mo et s'arrête. Avec la libdvdcss2, dd copie bien le DVD mais la protection CSS demeure sur l'image ISO, ce qui est logique. Cette solution n'est donc pas satisfaisante.

On se doute alors qu'il existe sous GNU/Linux un équivalent aux logiciels DVD Shrink, DVD Fab et autres de WIndows. Personnellement, j'ai utilisé k9copy et je n'ai rien a lui reprocher.

Dans un premier temps : il faut ajouter le dépôt multiverse : dépots - Documentation Ubuntu Francophone.

Installer k9copy :

sudo apt-get install k9copy vamps dvdauthor

Vous n'avez plus qu'a utiliser k9copy. Je ne vous en expliquerai pas le fonctionnement : il est intuitif. Néanmoins, pour une copie complète et identique de votre DVD, cochez toutes les pistes vidéos, audio, sous-titres que k9copy n'a pas coché pour vous (les pistes étrangères notamment). Vérifiez que le facteur est de 1.0 et lancez la copie dans une image ISO, un DVD ou un dossier sur votre disque dur.

Astuce : si vous comptez réutiliser k9copy pour d'autres DVDs et que vous ne voulez pas cocher à la main les pistes étrangères à chaque fois, allez dans le menu "Configuration", puis dans "Configurer k9copy". Dans la partie "DVD" (à gauche), remarquez la partie "Langues préférées". Pour l'audio et les sous-titres, choisissez "Non spécifié". Sauvegardez les paramètres. Re-ouvrez votre DVD : k9copy a coché toutes les pistes (mêmes étrangères) automatiquement.

A l'insu de la copie, vous récupèrerez un contenu sans protection.

L'heure de faire le ménage

Si vous ne supportez pas de voir tous ces paquets non libres installés sur votre ordinateur et si vous avez finis de copier vos DVDs :

Désinstallez la libdvdcss2 :

sudo apt-get autoremove --purge libdvdcss2

Désinstallez k9copy et ses dépendances :

sudo apt-get autoremove --purge k9copy dvdauthor vamps

Supprimez le dépôt multiverse : il vous suffit d'enlever les lignes que vous avez rajoutées à votre fichier /etc/apt/sources.list.

Supprimez le dépôt medibuntu :

sudo rm /etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list /etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list.save
sudo apt-get autoremove --purge medibuntu-keyring

Aucun commentaire.

Ajoutez votre commentaire