LaTeX : motivations d’usage

Non, non, nous ne parlerons pas ici de la combinaison que vous avez revêtu vendredi soir, bande de coquinous 😛 .

Je ne souhaite pas non plus vous présenter LaTeX mais plutôt faire un feedback et vous présenter les motivations qui peuvent vous amener à l'utiliser. Donc, pour une présentation succincte : LaTeX sur Wikipédia. Pour une présentation détaillée : Rédigez des documents de qualité avec LaTeX sur le site du Zéro.

Je me suis mis à LaTeX que très (trop ?) tardivement et je souhaite vous donner l'envie d'essayer LaTeX et de vous forger votre propre avis à travers un retour d'expérience. Ce billet sera donc fortement subjectif mais après tout, c'est l'intérêt d'un blog.

LaTeX peut être utilisé pour la rédaction de documents ou pour la création de présentations. Commençons par ce dernier point.

Présentations

Tout le monde a déjà fait des présentations avec Impress ou PowerPoint. C'est dans ce domaine que l'intérêt de LaTeX m'a immédiatement sauté aux yeux. Je préviens tout de suite : je n'ai pas essayé les animations en LaTeX car je m'en moque infiniment : je n'ai jamais vu la valeur ajoutée des animations et n'en ai jamais utilisé, même sous Impress/PowerPoint (sauf peut-être dans mes premières présentations, comme tout le monde, à une époque où j'étais jeune et innocent 😛 ).

En effet, Impress (et PowerPoint dans une autre vie) ont toujours été lents lors de la manipulation des éléments même sur mes machines les plus puissantes. J'avais conscience de perdre un temps fou lors de la création de mes présentations.

De plus, qui n'a jamais eu un problème de compatibilité entre la version d'Impress/PowerPoint avec laquelle il a créé la présentation et la version présente sur la machine sur laquelle devra obligatoirement se dérouler la présentation ? Les plus prudents d'entre nous exportent leur travail dans plusieurs formats voir même en PDF avant le jour J. La seule fois où j'ai eu un problème de compatibilité, ma version PDF ne m'a pas été d'un grand secours car mal générée.

Enfin, le plus gros problème, à mon sens, c'est qu'Impress/PowerPoint me demandaient plus d'efforts lors de la création de ma présentation. Ce point m'a parut flagrant avec LaTeX. En utilisant ce dernier, je n'ai pas eu le sentiment de devoir me concentrer sur la forme du document mais uniquement sur ce que je voulais présenter. Et ça, ça change tout ! Beamer, la classe LaTeX qui permet de réaliser des présentations prévoit déjà tout : des listes, des blocs et d'autres éléments de mise en forme. Vous n'avez qu'à structurer votre raisonnement et le mettre dans votre présentation en le structurant avec les éléments fournis. Avec Impress/PowerPoint, vous devez structurer votre raisonnement, trouver la meilleure manière de l'exprimer visuellement, créer la structure et la remplir avec vos idées.

Pour les présentations, c'est sûr, je ne ferai jamais marche arrière : LaTeX powa ! Par ailleurs, je recommande aux septiques du LaTeX de commencer par là : produire une présentation avec Beamer est, sans doute, ce qui vous permettra le plus de découvrir immédiatement les avantages de LaTeX.

Documents

LaTeX permet de produire toute sorte de documents : livres, article, thèse, rapport, lettre ... Ma première utilisation de LaTeX a été lors de la réalisation d'un rapport d'une cinquantaine de pages.

Je n'ai pas vu l'intérêt de LaTeX de manière aussi directe que pour la création d'une présentation car je pense que les arguments pro-LaTeX généralement fournis n'ont pas véritablement de sens. Exemples :

  • On nous explique que nous pouvons changer le formatage de tous nos titres d'un même niveau en un clin d'œil. Heu ... Je peux aussi le faire avec Writer : on appelle ça les styles.
  • On nous dit que LaTeX fourni juste une base pour structurer les documents mais que tout est paramétrable. Heu ... Avec Writer je change aussi l'alignement, le format des marges, l'interlignage, la taille des alinéas et bien d'autres choses encore.
  • On nous dit que beaucoup d'éléments comme la table des matières, l'index, la table des figures sont gérés automatiquement. Heu ... Avec Writer aussi.
  • On nous dit que LaTeX permet de respecter les normes typographiques de manière beaucoup plus aisée qu'avec Word/Writer. Heu ... Le respect de ces normes me paraît demander autant d'attention dans les deux cas. Oubliez un package en LaTeX et les césures ne seront pas correctes vis-à-vis de votre langue, par exemple.

    De plus, utiliser LaTeX en pensant se décharger totalement des normes est une erreur car LaTeX ne fait pas tout : l'utilisation correcte des majuscules ainsi que la bonne écriture des sigles et des symboles, par exemple, sont toujours à la charge de l'auteur du document.

    Enfin, des erreurs peuvent-être commises : utilisation de commandes obsolètes ou mauvais usage de commandes. Dans ce cas, on se retrouve avec des documents qui ne respectent pas les normes (exemple : un document ayant des annexes dont la numération poursuit celle du document, ce qui n'est pas conforme).

  • L'argument de rétro-compatibilité me semble avoir un impact moins important ici selon le contexte : je n'ai jamais eu de soucis lors de la génération de PDF avec Writer. La diffusion d'un document reste inchangée (sauf pour les personnes qui diffusent encore leur production dans le format de leur traitement de texte (qu'il soit propriétaire ou non, là n'est pas la question). Par contre, si le document d'origine doit être modifié des années après, alors cet argument retrouve toute son importance.

N'ayant jamais eu à saisir de longues formules (mathématique, physique) ni des équations, je ne commenterai pas les apports de LaTeX sur ce point tout en les admettant bien volontiers. la saisie de nombreuses formules apparaît comme l'un des points justifiant le mieux l'emploi de LaTeX. Si des gens manipulant des formules à longueur de documents peuvent confirmer et apporter un feedback, je ne suis pas contre 😀 .

Alors, quels sont, à mon sens, les avantages de LaTeX ?

D'une part, il ne faut pas se voiler la face, la mise en page avec Word/Writer est un supplice. Quand ce foutu logiciel vous met une nouvelle puce alors que vous voulez continuer d'écrire dans la puce actuelle mais en incluant un retour à la ligne ... Quand, suite à un changement en amont du document, il vient à vous déplacer une image n'importe comment ... Les exemples de désagréments sont nombreux et nous en avons tous connus. LaTeX apporte un remède à toutes ces pertes de temps.

D'autre part, LaTeX permet d'éviter le piège du WYSIWYG : on veut tout positionner, de manière précise sans se demander si ça conviendra toujours et si, de version en version, la position restera inchangée. Il n'est jamais bon de fixer les éléments : ils doivent avoir une position flottante. Pour ceux qui veulent s'en convaincre, il suffit de regarder les designs de sites web qui fixent tout en valeur absolue (comme celui de ce blog, malheureusement) sur des écrans différents.

Pour les plus jeunes, et notamment pour ceux qui s'orientent vers des formations scientifiques, le meilleur argument pour vous encourager à utiliser LaTeX est : car vous serez forcer de l'utiliser durant vos études et au-delà en fonction de la profession que vous exercerez. Dans tout un tas d'universités françaises, on vous impose d’ores et déjà de rendre vos rapports et autres productions écrites en LaTeX et ce, dès la première année de licence, si j'en crois les retours que j'ai eu.

Enfin, le meilleur argument pour la fin : avec LaTeX, votre document aura le poil qui brille. Sérieusement, il aura bien meilleure allure. Vous mettez vos propos en valeur. Rien que pour ça, ça vaut le coup de tenter de rédiger un document en LaTeX.

Je retiens néanmoins deux limites qui peuvent bloquer certaines personnes : LaTeX demande de la rigueur et une mise en page un peu exotique est très difficile à obtenir (ce qui peut se justifier par le fait que LaTeX, en respectant les normes, standardise, de fait, les documents qu'il produit). L'argument anti-LaTeX "LaTeX nécessite un apprentissage" n'est pas recevable dans un milieu d'informaticiens ou dans un milieu scientifique en générale.

Pour finir de vous convaincre, je vous laisse chercher sur votre moteur de recherche favori. On trouve des documents beaucoup plus extrémistes sur le sujet du type "pourquoi les traitements de textes sont stupides et inefficaces".

En ce qui me concerne, j'utiliserai ou non LaTeX en fonction des documents que j'aurai à produire (l'usage de LaTeX ne se justifie pas toujours).

Aucun commentaire.

Ajoutez votre commentaire