On n’est plus à une contradiction …

À l’heure du déjeuner, j’écoutais Claude Guéant faire son show à propos de l’incendie du local parisien de Charlie Hebdo et je souhaite réagir brièvement.

Je remarque une première chose : alors que le gouvernement et les députés appelaient au respect de la présomption d’innocence il y a encore peu dans l’affaire Squarcini, les voici qui ont déjà jugés cet “attentat” : c’est forcement des intégristes islamistes (notez, au passage, le lien qui est fait entre intégriste islamiste et attentat ... FEAR ! 2012 approche donc FEAR !). Et oui, ils ont une bonne tête de vainqueur, les intégristes islamistes ... Tss ... Même quand une piste nous paraît la plus crédible parmi les autres, on se doit de garder une réserve, au cas où ... Dans l’affaire présente, la récente satire “Charia Hebdo” pourrait très bien avoir été un prétexte pour d’autres personnes sans aucun lien avec l’islam de se venger du journal pour de précédents articles et/ou de jeter encore de l’huile sur la question brûlante de la place de cette religion dans la République. Le doute doit être permis mais il doit l’être pour tout le monde, pas que quand ça nous arrange. Je dis ça, je dis rien.

Puis je remarque une deuxième chose : Guéant me parle de liberté de la presse et de ... quoi ? ... “liberté d’expression”. Avec les 5 ans de règne de l’UMP, je ne sais même plus ce que c’est que ce truc mais en tout cas ça leur semble soudain très important. Ça l’était moins dans l’affaire Wikileaks ... Ça l’était moins dans l’affaire Copwatch-nord-idf il y a encore peu ... Et pour la liberté de la presse, cela semblait peu important lors de la récente (encore !) affaire des Fadettes ... Pour Wikileaks et copwatch-nord-idf, je ne veux pas remettre en cause leur utilité, mais je suis ouvert pour parler de la mauvaise méthode utilisée par le second.

C’est dingue comme ces membres du gouvernement changent d’avis très rapidement quand ça les arrange bien. Mais bon, on est habitué ... on pourrait passer une semaine à temps plein (voir plus ...) à lister les retournement de veste express du gouvernement français. Le dernier retournement important en date qui me vienne à l’esprit, c’est la Libye, Amesys puis l’intervention de l’OTAN dans ce pays quelques temps après.

Aucun commentaire.

Ajoutez votre commentaire